Intérieur des locaux de Lézards'Création : Agence de communication basée dans les Vosges à Remiremont
13 janvier 2020
Dans Rencontre

Retrospective sur l’agence Lézards Création

Notre agence, devenue actrice incontournable de la communication dans les Vosges, fêtes ses 10 ans cette année. Forte de ses 7 talents, il n’en a pas toujours été ainsi.
Rétrospective !

Les origines de l’agence

Avant de devenir une société (SARL si on veut utiliser un peu de langage administratif), Lézards’Création c’était en fait deux indépendants graphistes, copains d’enfance (enfin presque) ayant grandis dans les Vosges, qui se sont dit qu’à deux, ils seraient plus forts. Yannick ANTOINE, d’une part, et Guillaume ROUSSEL d’autre part. C’est d’ailleurs à Guillaume que nous devons le nom de l’agence. nom et logo trouvé lors d’un projet aux beaux-arts de Metz où il a étudié en fin de cursus. Vous l’aurez compris, jeu de mots pouvant être compris aussi comme “Les Arts Création”. Pendant ce temps,  Yannick mettait en pratique au Bureau d’Informations et Relations publiques (BIRP) des pompiers de Paris ce qu’il avait appris à l’Ecole Pivaut d’Arts Appliqués de Nantes.

Mais Attendez ! Ils ne sont pas tous jeunes les gaillards… Ho oui, Lézards’Création, ce n’est qu’en 2010. Avant, vous les connaissiez sous le nom de LézardRouge et LézardNoir. Vous aussi ça vous dit quelque chose ? Vous en avez déjà entendu parlé ? Ces deux noms résonnent même encore aujourd’hui. Ce “flou artistique”, comme ils aiment le dire, va durer plusieurs années, jusqu’en janvier 2010.

lezardscreation agence communication publicite vosges remiremont actualites yannick guillaume jeunes
Guillaume et Yannick, à leur début.

L’embryon

En 2010, nous ne sommes pas encore dans la communication. Ni dans les sites Internet. L’agence, c’est surtout un studio graphique. Un studio graphique, qui fort de ses clients fidèles comme Thiriet, embauche sa première salariée, Marion. Une graphiste aussi. Puis, les mois passants, les besoins des clients commencent à changer. Les sites internet deviennent un besoin essentiel et Guillaume, s’aidant d’outils comme Adobe Muse, allie la virtuosité des designs à une technique plus … approximative. Il est donc sage de bien s’accompagner. C’est pour ça qu’en 2012, Stéphanie et Stéphane, portant respectivement les noms de code Steph 1.0 et Steph 2.0 accompagnent l’agence dans le développement de sites web.

 

2014, le tournant

En 2014, c’est le départ de Marion.

Pour assurer le flux de travail lié au graphisme, il y a Camille, en formation à MMI Montbéliard, qui rejoint l’équipe en stage. A ce moment là, on ne le savait pas, mais quelle chance de l’avoir trouvée. Car on parle ici de notre Camille,  La “BleBle”. Un pilier.

Ensuite, l’idée est de remplacer Marion. Par une personne dédiée au développement de sites internet. Activité qui commence à se faire une belle part au quoditien. Mais pendant les entretiens, rencontre avec Josselin. Certes, il sait faire un peu de CSS et écrire des balises HTML, mais ce n’est pas là qu’il excelle. Lui, c’est Monsieur Identité. Notre Tourette, il est à la création d’identité ce que Bruce Lee est au cinéma d’arts martiaux. Il est incontournable, il assure, il déchire, … Bref. Il rejoint l’équipe.

Et c’est du côté de MMI Montbéliard (oui… encore… et c’est pas fini…), que nous trouvons Nicolas qui va faire passer les sites Internet au niveau supérieur. Par contre, il ne restera qu’un an et rejoindra sa terre natale alsacienne. Alors, moi qui écrit l’article, Matthieu, je ne vais pas m’en plaindre, car ça m’a permis de les rejoindre en 2015. C’est aussi à ce moment là que le stage de Camille devient un poste à part entière.

 

De Pouxeux à Remiremont

Alors, petite parenthèse sur un point oublié : mais où étions-nous ? En fait, nous travaillions tous dans un studio de 47m2, situé à Pouxeux, qui est en fait une annexe de la maison de Guillaume. On se chauffait au poêle à bois (qu’il faut couper le matin en arrivant), on n’avait pas l’eau courante (mais une machine à café) et parfois le chat de Guillaume nous attaquait quand on passait trop prêt de lui.  Mais, sincèrement, nous y étions super bien. Il y a un côté “roots” qui colle bien à notre état d’esprit. Un gros bémol par contre : Yannick n’avait pas la place pour être avec nous. Les perspectives d’évolution là-bas étaient presque nulles. La visibilité est trop réduite. Et je crois que la femme de Guillaume en avait un peu marre de nous voir tout le temps 🙂
Bref, on fait les cartons et on déménage à l’éco-quartier de Remiremont. Nous y sommes toujours. Et nous y sommes bien aussi.
Le midi, on peut manger à Côte & Braise. C’est même nous qui avons fait la carte.

lezardscreation agence communication publicite vosges remiremont actualites atelier lezards creation
Le studio graphique de Pouxeux

De l’Agence Print & Web à l’agence de communication

A partir de 2017, tout prend encore plus de vitesse.

Premièrement, la quantité de travail augmente, il faut s’entourer à nouveau. Il y a 4 graphistes, 1 développeur. Forcément, ça commence à bouchonner au Paul Web. (Vous avez compris le jeu de mots ?). Un p’tit mec de MMI (et oui !) vient nous donner un bon coup de main pour la création des sites Internet. Il fait un stage, puis une année en alternance (histoire d’avoir un BAC+3 – de nos jours c’est important), puis un CDD et enfin un CDI. Bref, le p’tit mec c’est le soldat Théo, il est toujours dans nos rangs, et c’est un grand professionnel. Les sites s’enchaînent. On compte environ 200 sites de réalisés sur les 3 dernières années, et là on ne tient pas compte des applications pour téléphones et des applications confidentielles. Mais chuuuuut, on peut pas en parler !

Deuxièmement, les besoins évoluent. Nous ce qu’on aime faire, c’est travailler avec vous … de A à Z. Donner de la cohérence à un ensemble.  Pas juste faire un logo, mais créer un univers, des articulations et le déployer sur tous un tas de super supports. Voyez par exemple nos réalisations comme Fabrice Durain, Vosges Secrètes, Librairie Octopus. Mais une fois de plus, l’esprit créatif ne suffit pas toujours. Il faut s’armer. Alors, notre arme, c’est Noée : elle est pas Vosgienne certes, mais elle est pas mal quand même. Son super pouvoir, c’est la communication : qui tu es, qui tu veux devenir et ce que tu dois faire pour y arriver. A peine revenue de Chine, on l’a jamais laissée repartir, sauf pour finir son Bachelor à la SKEMA 🙂

Et voilà, on est en 2020 et l’équipe est au complet. Si on récapitule : Yannick, Guillaume, Josselin, Camille, Matthieu, Théo et Noée. On travaille beaucoup dans les Vosges (Mauffrey, Vosgelis, PassivHome, etc.), pas mal en Lorraine (AntibioEst, CMBPlus, JCD Groupe, …) occasionnellement au niveau national (Viessmann, Groupe GPI, AMB Picot, …) et quelques fois à l’étranger (NGO Advisor, Ligne Verte).

 

Et pour la suite ?

On espère vous la raconter pour nos 30 ans. En attendant, on fait quand même quelques paris sur l’avenir. Un des tous premiers, c’est la vidéo. Alors, oui, on fait déjà du motion Design, mais on estime que la vidéo – la vraie, avec des micros HF, des Gimbals, des Drones, des railles de travelling, des effets spéciaux – ça devient le support le plus approprié aujourd’hui pour raconter de belles choses, tout en la faisant cohabiter avec plein d’autres outils. Et vous, vous aimeriez qu’on fasse quoi ?